Questions fréquentes

Les Maisons Familiales Rurales préparent par alternance aux diplômes officiels du ministère de l’Agriculture et de l’Education Nationale.
Elles accueillent les jeunes dès les classes d’orientation (4e, 3e, 2nde, CLIP, CPA)
Le statut des jeunes recouvre des réalités différentes : formation sous statut scolaire, contrat d’apprentissage, contrat de qualification.
Dans le cadre de la formation continue, les MFR offrent pour les adultes, avec les partenaires professionnels, des qualifications complémentaires. (voir questions sur la formation continue)

En Maison Familiale Rurale, le « formateur » est appelé « moniteur » en raison de la fonction globale qu’il assure.
Les moniteurs qualifiés encadrent les formations et reçoivent au cours de leurs deux premières années d’expérience une formation pédagogique adaptée à l’alternance.
Le moniteur travaille en équipe. Présent à la MFR toute la journée, il est disponible et à votre écoute. Il favorise votre participation et encourage vos initiatives.
Le moniteur assure aussi l’animation notamment pendant le temps d’internat par des activités socioculturelles.

Les Maisons Familiales Rurales forment à différents métiers dans des secteurs d’activités professionnels (Agriculture, Machinisme, Espaces Verts, Horticulture, Aménagement de l’espace, Elevage, Activités Hippiques, Services aux personnes, Commerce, Bureautique, Tourisme, Gestion, Animation, Secrétariat…)
Les Maisons Familiales Rurales préparent par alternance aux diplômes officiels des différents ministères compétents.

En formation initiale les jeunes et leur famille peuvent bénéficier des bourses d’études de l’enseignement agricole. Les montants sont variables en fonction des revenus. Les dossiers sont à demander dans les MFR au moment de l’inscription.
Les jeunes sous contrat de travail par apprentissage perçoivent un salaire dont le montant est défini fonction de l’âge et de l’année de formation.
Les adultes, stagiaires de la formation professionnelle continue, sont rémunérés soit par les ASSEDIC, le Conseil Régional, le FONGECIF ou les entreprises.

Les Maisons Familiales Rurales accueillent les jeunes garçons et filles dès l’âge de 14 ans. En général le réseau des MFR propose des formations de la 4ème à l’âge adulte.
Comment se pratique l’alternance dans les MFR ?

L’alternance se réalise avec plus de 50% du temps de formation passé en entreprise. Le choix et le lieu du stage se fait en concertation avec l’équipe pédagogique. Le temps vécu sur l’entreprise amène le jeune à s’interroger, à questionner les parents et/ou le maître de stage sur leur pratique.

L’alternance est un temps plein de formation. Cette pédagogie crée un lien étroit entre la formation et l’expérience en milieu professionnel.
Il s’agit d’abord de vivre une situation professionnelle en vraie grandeur, d’avoir des relations de travail avec les adultes pendant les périodes en entreprises.
Une alternance de qualité nécessite un nombre suffisant d’allers et retours « école-entreprise » et repose sur la qualité des relations entre les différents partenaires de la formation.
Les semaines à la MFR permettent au sein du groupe le partage des expériences, leur analyse et l’acquisition de méthodes et de savoirs.

Tout l’enseignement des Maisons Familiales Rurales est basé sur le principe de l’alternance. Cette pédagogie spécifique repose sur la conviction que la formation ne peut être le fait des seuls enseignants.
Les séjours en milieu de vie socioprofessionnel permettent de s’exercer au travail, aux responsabilités et de mesurer la réalité du métier.
Les périodes à la MFR permettent d’exploiter le vécu sur le terrain et de confronter les pratiques.
La formation générale est associée à la formation professionnelle.
La pédagogie de l’alternance est une pédagogie de l’intérêt et du concret. La formation est centrée sur les motivations et l’engagement du jeune et de l’adulte.

L’association d’une Maison Familiale, loi 1901, est à but non lucratif. Elle assure un service public d’éducation et de formation.
L’association a tout d’abord un rôle juridique. C’est l’association, par son conseil d’administration et son président, qui dirige la Maison Familiale Rurale ( gestion du budget, du personnel, fonctionnement de la structure de formation)
Les familles se trouvent engagées dans une dynamique associative dans laquelle chacun apporte sa contribution selon ses motivations.

La Maison Familiale Rurale c’est une école pour « Réussir Autrement ».
Au-delà d’une formation générale et professionnelle, les Maisons Familiales Rurales visent une formation humaine en s’appuyant sur toutes les capacités de chacun et en développant :

  • L’esprit d’initiative et de créativité
  • Le travail de groupe
  • Le sens des responsabilités et de la solidarité

Dès les classes de quatrième les jeunes ont la possibilité de réaliser des stages dans des entreprises de différents secteurs professionnels. Les expériences vécues sur le terrain leur permettent progressivement de préciser leur orientation.

L’établissement compte environ 60 places en internat, où chacun est connu et reconnu.
Les élèves participent à la vie matérielle et à la vie collective.
Les repas sont pris en commun avec les moniteurs.
Les soirées sont organisées et animées en concertation avec les jeunes et les responsables de formations.

Dans une Maison Familiale Rurale, on recense en moyenne 140 élèves. Ils ne sont pas tous présents en même temps du fait de l’alternance. Certains sont en stage pendant que les autres sont dans l’établissement.

Une Maison Familiale Rurale est un établissement de formation qui a pour objectif de former des jeunes et des adultes à leur insertion sociale et professionnelle.
Une Maison Familiale Rurale est gérée par une association loi 1901.
Les membres de l’association sont majoritairement des familles mais aussi des professionnels.
Les formations pour adultes

Auprès des établissements concernés et des fédérations départementales.

La plupart des formations font l’objet d’une session d’entrée qui permet d’évaluer les aptitudes, le projet et les motivations des candidats. Quelques unes d’entre elles exigent certains diplômes ou niveau d’instruction ; la plupart requièrent une expérience professionnelle.

A tous les adultes qui souhaitent suivre une formation et qui ont une expérience professionnelle : salariés, mais aussi demandeurs d’emploi, chefs d’entreprise, mères au foyer, bénéficiaires d’un congé individuel de formation.

Les Maisons Familiales Rurales proposent une diversité de formations préparatoires et formations qualifiantes vers de multiples secteurs (agricole, industrie, bâtiment, comptabilité, commerce, tourisme, paramédical, social…)

  • A des niveaux variables : niveau V agent, niveau IV technicien, niveau III Technicien Supérieur, niveau II Cadre.
  • Avec des statuts divers : Formation Professionnelle Continue, Contrat d’Apprentissage, Contrat de Qualification, Congé Individuel de Formation, plan de formation en entreprise.

Avec les Maisons Familiales, vous ne serez jamais seul. Elles guident à la fois stages en entreprise, visites et études, tout en valorisant la vie de groupe.
Tout au long de votre formation, vous serez accompagné par une équipe de moniteurs disponibles et compétents, de professionnels et responsables.